Quelques Questions ?




Combien de séances sont nécessaires pour un mal de dos ?

  • Un traitement chiropratique approprié va dépendre de la pathologie dont vous souffrez, de votre âge et de l’ancienneté de votre douleur.
  • Si vous avez moins de 25 ans, vous êtes habituellement en pleine santé, vous n’êtes pas suivi pour un problème médical chronique, et vous souhaitez uniquement un dépannage, par exemple, un torticolis, pour une douleur lombaire très récente, alors 2 ou 3 séances seulement, seront nécessaires pour faire le tour des articulations responsables de votre problème.
  • En revanche, si vous avez plus de 50 ans, et que vos douleurs sont présentes depuis plusieurs années, alors le tableau s’avère totalement différent. Des radios précises de votre colonne vertébrale apporteront les éléments indispensables, qui permettront de déterminer la cause du dysfonctionnement générant votre douleur. Il ne faut pas oublier que votre colonne vertébrale a mis toute votre vie pour apparaître dans l’état où elle se trouve aujourd’hui. Avec tout ce que vous avez pu subir comme accidents, comme chutes ou même comme micro-chocs répétés, mais aussi, toutes les mauvaises postures que vous avez inconsciemment mais consciencieusement entretenues tout au long de votre vie, aujourd’hui, vous prenez conscience de ce pli vertébral qui est le vôtre !

Dans ce cas, seul un programme de réhabilitation vertébrale structuré et spécifique, permettra de désincruster ce pli vertébral délétère, correspondant aux excès de toute une vie.

Si votre colonne vertébrale vous gâche la vie, et si vous ressentez des troubles liés au dysfonctionnement du système nerveux, tels que : fatigue, maux de tête, troubles du sommeil, irritabilité, vertiges, problème de concentration, de mémoire, alors il est probable que votre vie entière pourrait changer, en remettant de l’ordre dans votre colonne vertébrale, tout en apprenant à en devenir le maître. Voilà le but des programmes de réhabilitation vertébrale, ils sont pour ceux qui se sentent responsables de leur santé et qui recherche l’excellence dans leur vie.

retour au debut de la page

Les radiographies sont elles nécessaires ?

Après un examen neurologique, orthopédique et palpatoire, votre chiropraticien va vous demander de pratiquer des radiographies, s’il le juge nécessaire. Celles-ci sont utiles pour déterminer s’il n’y a pas de contre-indication à l’ajustement, mais aussi apportent des informations complémentaires, quant à la correction de vos subluxations vertébrales.

Si vous ne disposez pas de clichés récents, votre chiropraticien vous orientera vers un radiologue qui est prescripteur de ses actes. Ainsi, vous serez pris en charge et n’aurez à payer que le pourcentage non remboursé.

retour au debut de la page

Que dois-je faire après une séance chiropratique ?

Juste après, il est recommandé de faire une petite marche d’une dizaine de minutes, afin de permettre au cerveau d’intégrer la restauration de la mobilité de ses articulations. Après sa première séance, on ressent souvent une fatigue qui est due au travail inhabituel que doit fournir votre système nerveux, pour traiter les informations d’équilibre qui viennent de lui être adressées.

Toute pratique sportive intense est déconseillée après un ajustement, car elle risquerait de perturber le réglage. En revanche, un bon bain de mer, une douche bien chaude, selon le cas, les envies et la disponibilité de chacun, peuvent aider à détendre les muscles, et à se préparer à une bonne nuit de sommeil réparateur.

retour au debut de la page

Dois-je avoir peur d’avoir mal ?

L’ajustement chiropratique nécessite une dextérité qui s’acquiert au fil de 6 années d’études. En outre, le Dr. Fred PRÉCLOUX pratique la chiropratique depuis 1986. Sa quête incessante d’excellence a transformé ses 26 années de pratique en une recherche idéale de « l’ajustement parfait ».

Un ajustement chiropratique s’avère non seulement totalement indolore, mais il est ressenti comme « une véritable libération ». Cette libération représente la porte d’entrée vers le bien être au naturel.

retour au debut de la page

Le chiropraticien fait-il systématiquement « craquer » les vertèbres ?

  • Non, votre chiropraticien va utiliser la méthodologie la plus appropriée à votre cas. Si vous avez une appréhension, n’hésitez pas à en parler à votre thérapeute. Il dispose de plusieurs techniques pour vous remettre sur le droit chemin : tractions intermittentes, techniques structurelles douces, stimulations neurologiques réflexes… Et vous n’entendrez pas un bruit !
  • Quoiqu’il en soit, le chiropraticien ne fait pas « craquer » les vertèbres ! Pour les adeptes de la libération audible (et, ils sont nombreux ), sachez que votre chiropraticien s’avère un ajusteur de précision hors pair. Le but de l’ajustement n’est pas d’entendre un bruit et de s’en réjouir, mais de corriger la subluxation avec une force minimale, une précision maximale et un confort optimal : c’est un art !
retour au debut de la page

Mon médecin dit qu'il est dangereux de se faire manipuler. Qu’en pensez-vous ?

Toute pratique thérapeutique efficace est potentiellement dangereuse, c’est comme de traverser la rue en tant que piéton. Mais statistiquement, il est plus risqué d’ingérer un anti-inflammatoire (ou de l’aspirine) que de bénéficier d’un ajustement vertébral. Certains médicaments ont été retirés du marché à l’échelle mondiale le 30 Septembre 2004, car leur utilisation sur le long terme, semble avoir entrainé de très nombreux accidents cardiovasculaires, et décès.

Un nombre croissant de personnes s’oriente vers une gestion plus naturelle de leur santé. La chiropratique répond à ces attentes et respecte le corps, tout en ayant une action globale. Les soins sont basés exclusivement sur une intervention manuelle douce, très précise, appliquée sur des segments préalablement sélectionnés de la colonne vertébrale, nécessitant une correction libératoire, qui s’avèrent sans aucun effet secondaire nocif pour le patient.

retour au debut de la page

Mon médecin m’a dit que si j’avais mal, c’était à cause de l’arthrose et qu’il n’y avait rien à faire. Qu’en dites-vous ?

Ne vous découragez pas ! Bien souvent, ce n’est pas l’arthrose qui fait souffrir, mais les subluxations vertébrales, qui permettent à l’arthrose d’évoluer. Redonner une bonne mobilité à l’articulation, ralentit le développement de l’arthrose, et diminue la douleur.

retour au debut de la page

J’ai été opéré d’une hernie discale et j’ai toujours mal, la chiropratique peut-elle faire quelque chose pour moi ?

Rassurez vous. L’origine de la douleur est quelquefois difficile à évaluer précisément par l’examen médical. Si dans votre cas, une chirurgie a été pratiquée, c’est probablement pour d’autres raisons que la seule douleur, peut être pour éviter le risque de paralysie, il faudrait demander à votre chirurgien. Quoiqu’il en soit, si vous ressentez toujours la même douleur qu’avant votre opération, cela signifie que l’hernie discale qui était la vôtre, n’était pas la cause exclusive de votre douleur.

Les facettes articulaires postérieures qui sont très petites, mais richement innervées, peuvent participer non seulement au ressenti de la douleur, mais également à la diminution de mobilité. De même, des contractures musculaires rebelles de muscles profonds ou superficiels, peuvent également grandement contribuer à la douleur.

C’est pourquoi, quelques mois après la chirurgie, il n’y a aucune contre-indication à faire un bilan mécanique de la zone restée douloureuse. Ce qui permettra de repérer les dysfonctionnements vertébraux et musculaires persistants, afin de les éliminer, pour vous permettre un retour à une vie normale, digne de vos attentes.

retour au debut de la page



Cabinet Chiropratique Douce

  • Ajustements précis de la colonne vertébrale

  • Soins, suivi et performance du sportif

  • Chiropratique douce : Femmes enceintes, bébés et enfants

  • Esthétique posturale

  • Ecole du dos au :
    Centre Polynésien de Réhabilitation Vertébrale

Horaires d’ouverture :

Lundi de 9h à 12h / 14h à 18h

Mardi de 6h à 13h

Mercredi de 9h à 12h / 14h à 18h

jeudi de 6h à 13h

Vendredi de 12h à 18h

Samedi de 7h à 11h


Yes, we do speak english !

Contact: Immeuble Tinirouru - Papeete - 1er étage gauche
Téléphone : 42 23 30 | E-mail : chirofred@mail.pf
Yes , we do speak english !
Développé par Toker@u Web